Âme de ville 

Projet lauréat exposé au pavillon français 

Congrès Mondial de l’Architecture, Septembre 2017, Séoul
En collaboration avec Jérémie Robert & Étienne Delorme-Duc

exposition

Liens vers le site du CIAF : 

. Le concours étudiant

. La soirée de remise des prix

En Octobre 2016, le CIAF (Conseils pour l’International des Architectes Français) lance un concours pour alimenter le pavillon français au Congrès Mondial de l’Architecture de l’UIA (Union Internationale des Architectes) sur le thème de «l’Âme de ville». 20 équipes ont rendu une production, 8 ont été nominées dont 1 lauréat mis à l’honneur dans le pavillon, notre projet. Le congrès a eu lieu la première semaine de Septembre 2017.

Nous sommes partis des sensations éprouvées dans la ville, l’espace impalpable, l’espace sensible. Qu’est-ce qui fait la force d’un espace ? L’idée que l’espace n’est pas un mais multiple, qu’il ne s’arrête pas à ses réalités physiques mais à bien plus. C’est cela que nous sommes allés chercher, pour nous c’est ce qui est l’âme de ville.

 

Au point de départ donc, la notion de l’imaginaire commun et de la mémoire collective. Nos recherches ont été nourries par Bachelard, Foucault, Derrida, Aldo Rossi, Atelier Transito… L’imaginaire de la ville prend deux dimensions, une relation d’aller-retour. Les bâtiments forment la mémoire collective à laquelle ils font référence, cette mémoire collective alimente la perception commune et forme l’imaginaire urbain. C’est cette double relation qui résume l’âme de ville et forme l’espace sensible. Cette posture nous a amenés à penser la ville comme une personne avec sa perception, sa mémoire, son corps, son esprit.

 

Pour retranscrire cette double relation nous avons produit une vidéo, une cartographie et trois A3 explicatifs.Le premier nommé processus, l’autre vidéo, puis un dernier cartographie. Le rendu est présenté sous forme de mise en abyme : les trois A3 (vidéo, processus, cartographie) forment matériellement le processus de réflexion, accompagnés ensuite de la vidéo et la cartographie.