LA VILLE POST-INDUSTRIELLE 

Cartographie de repérage

des friches industrielles

Turin

entre       permanences

et            impermanences

La ville de Turin se définit aussi bien à partir de ses espaces stables que de ses incertitudes, ses espaces de doutes. Si le squelette structurant de la ville est fait de stabilité, de permanences urbaines, comme une matrice que articule la ville depuis sa genèse, ses instabilités construisent tout autant son territoire. Turin est marquée par son histoire, la ville s’est construite par et au service de l’industrie, et s’est vue progressivement délocaliser ses usines en périphérie laissant en son centre une multitude d’amnésies urbaines. Les friches industrielles parsèment alors le paysage urbain et deviennent des espaces à potentiel de transformation.

LA VILLE POST-INDUSTRIELLE 

Cartographie de repérage temporel

40% En cours de transformation

30% Rasées

20% Transformées 

10% Friche

LA VILLE POST-INDUSTRIELLE 

Cartographie de repérage des traces industrielles